Et tout au bout…l’Amérique

25 mai 2010 : 1er jour

Etape : Lyon – Phoenix , via Newark (NewYork)

4 heures du matin : départ de la maison pour l’Aventure ; au portique de Lyon St Exupéry, les douaniers sont un peu étonnés par les réserves de piles d’Annie .(Sourde totale et appareillée d’ un implant cochléaire)

Je me fait remarquer aussi (les baleines de ma ceinture lombaire déclenchent l’ alarme.

H + 5h30 : avant le départ, je demande une assistance pour Newark, sachant qu’ après 2 h d’attente à Dusseldorf et plus de 10 h de vol, je n’aurais plus la capacité physique de récupérer mes bagages et d’effectuer leur transfert pour Phoenix :

Ouf , c’ est  accordé.

IMG_0041_DxO

H+ 20h : Newark , surprise , je suis pris en charge  au delà de mes espérances , un fauteuil roulant avec chauffeur (un latino super sympa) m’attend .

Un peu gêné, j’apprécie quand même le passage prioritaire devant les longues files d’attentes. Annie courant derrière nous, mon guide nous propulse à travers ascenseurs, couloirs et métros , puis récupération des valises.

Une valise est tout de suite récupérée, puis le temps passe et nous sommes seuls . Force est de reconnaitre qu’il manque la moitié de nos précieux bagages, notre ange gardien nous pilote dans les divers services pour atterrir aux réclamations de Lufthansa (promesses de recherches et octroi de 2 cheques de 100 dollars et 2 nécessaires de toilette assez bien fournis)

Course-poursuite (toujours en fauteuil) pour attraper le vol pour Phoenix qui , par bonheur est retardé!!!!

H+27h :  Phoenix…..dans le gaz ,moral et physique dans les chaussettes , mais demain il fera jour!!!

Que dire de ce premier jour :

Que les voyages pas cher se payent autrement.

Que parler et lire la langue du pays comporte bien des avantages.

Que les personnes qui se sont occupées de nous sont d’une gentillesse à toute épreuve.

Que la perte de la moitié des bagages prévus pour deux mois, étudiés, triés et pesés des semaines avant le départ, entame (un peu) le moral.

A demain pour de nouvelles aventures.

IMG_0061

Phoenix

2eme jour: 26 mai 2010

 Etape : Phoenix

L’ EconoLodge  retenu à l’avance est calme, mais nous sommes réveillés à 3h du matin ( décalage horaire oblige)

Hier, vu d’avion, Phoenix ressemblait à un immense camping rempli de bungalows posé au milieu du désert .

Aujourd’hui, c’est plus sympa avec de grandes avenues tirées au cordeau et une relative verdure (un peu poussiéreuse )

La navette nous amène à l’ agence de location Alamo pour prendre possession de notre SUV 4/4 comme stipulé sur le contrat Back Roads.  Pas si simple, on nous propose bien un SUV, mais pas 4/4 sans surclassement, plus diverses propositions d’assurances aussi inacceptables les unes que les autres .

Au bout d’une heure et demie de discussions (si on veut, personne ne parlant la langue de l’autre, et après avoir usé  quatre interlocuteurs), on nous fait descendre au garage pour “choisir”

Je m’arrête devant un Ford  Escape flambant neuf ( 8 000 milles au compteur).  Ca n’ a pas l’air de leur plaire mais on me l’accorde en spécifiant l’interdiction de toucher au levier actionnant le passage en tout terrain???

OK, thank you, par contre je demande un double des clefs qui m’ est refusé .

blog6-10

En route pour les courses de nourriture et camping chez Walmart et  Adventure Trekker , aidés par le GPS acheté en France, outil impeccable pour ces recherches. On trouve une tente légère et facile à monter où on peut se tenir debout, en solde pour 150 dollars (on verra plus tard que tout n’est pas si simple car conçue pour la chaleur, elle n’est pas géniale en montagne  ) et du matériel très pratique pas encore diffusé en France.

Entre temps, Déborah, notre nièce Américaine a fait son enquête et retrouve notre précieuse valise . (Elle nous sera livrée dans la journée à notre hôtel ) , Rien ne manque mais tout a été chamboulé, nous avons surement subit une fouille en règle par la douane.

Quel soulagement car certaines choses s’avéraient difficiles  ou très onéreuses à remplacer : médicaments,  chaussures de marche, pied photo etc…

Apache Trail-Saguaro National Park

3eme jour: 28 mai 2010

 Etape : Tucson – Saguaro National Park

Départ pour la piste d’Apache Trail, une mise en jambe relativement facile, dans un décor de Western : hostile, montagneux, magnifiquement isolé, à la végétation impénétrable, pas un chat, seuls les Turkeys ( vautours)  inquiétants planent à la recherche de touristes égarés.

La recherche de la légendaire mine d’or de Dutchman (jamais retrouvée) me vaut une séance d’épilation douloureuse, ce sera ma dernière tentative de pénétrer  dans ce maquis.

Annie estime que l’ on aurai pu démarrer plus calmement, je suis ravi.

Passage rapide à la ville “ fantôme” de Gold Ghost Town, mais le saloon de Tortilla Flat semble bien plus authentique pour siroter une bière .

Incontournable, patron sympa, ambiance 1900, avec ses murs tapissés de billets  de 1 dollar dédicacés et sa cellule prête à accueillir les vilains cowboys.

(seule et mauvaise photo issue de mon Iphone de ce lieu chargé d’histoire)

blog3-13.jpg

Très agréable lac  Roosevelt Dam (sauf les bourdonnements incessants des bateaux à moteur) , puis direction Tucson.(pas d’arrêt prévus en ville) .

Tout de suite direction le Gilbert Ray Campground dont le guide du Routard définit parfaitement l’ambiance;

En plein désert , parmi les saguaros géants, sauvage, caillouteux , sans ombre, mais environnement sublime, pas de douches : on est cowboy ou on ne l’est pas

Cet espace immense est occupé par 3 ou 4 camping-cars à l’entrée, les emplacements sont disséminés dans le maquis  et on choisit comme d’ habitude  le plus éloigné, c’est le pied.

blog-60.jpg

La chaleur est intense, nous nous apprêtons à déballer la tente ; à mon habitude, je mets la clef sur le pare- soleil, je ferme ma portière et un horrible “clac-clac” signale le verrouillage de toutes les portières. Il est 20 heures et la nuit commence à tomber, que faire? que casser?

Annie panique lorsqu’arrivent deux promeneurs ( la providence !!!) qui comprennent la situation .

Ils proposent de téléphoner au loueur Alamo de leur camping-car distant d’un bon km.

Il est 21h, la nuit est complète, nous sommes en short et teeshirt et dans le désert, le froid tombe vite et devient pénible .

Nos anges gardiens sont de retour avec des vêtements chauds et de l’eau , ils ont réussi à joindre Alamo qui promet un dépanneur.

22 h 30, notre sauveur arrive accompagné par ces braves gens qui l’ont attendu à l’entrée  du camp pour le guider. Après diverses manipulations secrètes, la portière s’ouvre enfin.

L’inauguration de la tente se fait à la lumière de la pleine lune et pour une première, c’est pas courant.( il est 23h 30 )

blog70.jpg

Bilan de la journée :

1: Si vous aimez les émotions, voyagez avec moi .

2:Il existe encore de part le monde de bons samaritains (à la réflexion: suis je capable d’en faire autant?)

3: Je n’ai toujours rien compris à ce qui est arrivé et n’ai jamais reçu la facture (heureusement)

blog80.jpg

4 réflexions sur “Et tout au bout…l’Amérique

  1. Bonjour,
    Je vois là, que je vais entamer un bon et beau voyage, mais je vais le faire à petits pas pour le savourer pleinement. Je reviendrai avec grand plaisir pour savourer tranquillement étape par étape.
    A bientôt pour un dépaysement total .
    Val

    J'aime

    1. Bonjour Val
      Bon courage pour cette longue lecture, je n’ai pas votre talent pour faire partager ce que je ressent, mais j’aime profondément la nature et la photo est un moyen de m’exprimer.
      Dommage que je ne possède pas bien la technique mais j’essaye de m’améliorer.
      A bientôt dans vos chères montagnes.
      J.P.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s