Mission San Xavier – Sedona

5eme jour: Dimanche 30 mai 2010

Etape : Mission San Xavier Del Bac (Tucson) – Sedona

Réveil 6 h 30, on est déjà rodés, 1 heure pour expédier petit déjeuner, toilette,vaisselle, pliage et rangement de la tente et accessoires.

Direction la Mission San Xavier del Bac : cette mission espagnole est considérée comme une des plus belle des Etats Unis , à juste titre.

blog270.jpg

blog320.jpg

De plus ,nous sommes Dimanche, la foule de type latinos se presse dans l’Eglise et les marchands mexicains les attendent a la sortie sous des abris de branchages (On plonge 150 ans en arrière) et proposent des spécialités odorantes et savoureuses.

blog280.jpg

A l’intérieur , la piété est palpable, les statues sont usées par les mains des générations de fidèles, les ex-voto ajoutent de la complexité au style byzantin tarabiscoté.

blog290.jpg

blog310.jpg

Annie ,comme de nombreux fidèles, allume un cierge, je ne sais pas si c’ est pour remercier le ciel de nous être sorti de nos petites mésaventures ou si c’ est pour nous protéger à l’avenir.

blog300.jpg

Nous sommes à l’extrémité Sud de notre voyage, dommage mais plein de merveilles nous attendent plus au Nord , donc demi tour pour une étape à Sedona (pas mal de route!!!)
Arrivée en fin de soirée au camping prévu, FULL, complet!!!  3 autres essais donnent les mêmes résultats.

blog340.jpg

blog360.jpg

Un ranger compatissant nous envoie sur une piste de montagne ou une zone de camping sauvage (camping primitiv) en pleine forêt est autorisé (bien sur ni eau ni WC), beaucoup de familles bronzées et encore plus de campements de fortune remplis de ”mexicains”.
On trouve un petit coin plat à bord de nuit mais Annie panique et refuse de dormir dans ce coupe-gorge.

blog370.jpg

A force de persuasion et la fatigue aidant (et puis que faire d’autre), nous installons le camp, nous sommes en montagne et le froid se fait sentir.

La nuit se passe au son des cris , des aboiements des chiens et des chants accompagnés de guitares dont l’ environnement accentue la qualité.

Pour moi, j’étais partagé entre l’envie de me mêler à cette joyeuse réunion et l’impossibilité de laisser Annie malade de peur , enfin à 3 heures du matin, tout le monde s’endors.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s