Canyon de Chelly : Paradis perdu

14 eme jour – mardi 8 juin

Etape : The Needles – Canyon de Chelly

Cette nuit a été pénible, la chaleur de four subsiste encore ce matin malgré les presque 2000 m d’altitude de The Needles, le jour se lève sur un ciel d’apocalypse , peut être que les martiens débarquent !!!

blog17-11.jpg

Plus amusant , un lapin espiègle prend son petit déjeuner sous mon nez, tel une starlette, il se laisse tirer le portrait sans broncher.

blog17-12.jpg

Nous longeons de grasses prairies irriguées (les premières du parcours) et dérangeons un aigle occupé à dévorer sa proie?? au bord de la route, nous sommes aussi surpris que lui.

blog17-10.jpg

Demi tour pour intégrer le Canyon de Chelly National Monument dans le circuit.

Le Cottonwood Campground est ombragé mais poussiéreux , toujours pas de douches et assez fréquenté.
Nous attaquons la visite du canyon par la route coté Nord

blog17-9.jpg

Les points de vue en contrebas nous font découvrir les ruines des villages Anasazis surprenants par leur modernité et leur situation défensive .(1er au 13eme siècle)

blog17-8.jpg

Plus tard,( 18 eme siècle) les indiens Navajo occupent le terrain mais sont pris au piège et se font massacrer par les Espagnols puis les Américains leur font subir une terrible défaite et les déportent.

Leurs descendants occupent toujours le canyon et cultivent encore leurs lopins de terre.
Beaucoup survivent en vendant des poteries décorées avec gout à des prix
dérisoires.

blog17-2.jpg

Tout autour du Canyon vit une population d’indiens dans des conditions précaires (cabanes, petites maisons ou caravanes) au milieu de pistes poussiéreuses qui doivent se transformer en bourbiers en période de pluie

blog17-1.jpg

Nous achetons à un des artiste Navajo qui jalonnent le parcours un curieux petit vase gravé et une pierre peinte de motifs ancestraux.

blog17-7.jpg

Et la chaleur , toujours énorme, je n’ai jamais tant bu d’ eau de ma vie.

 

15 eme jour – mercredi 9 juin

Etape : Canyon de Chelly

 

Partis à 6h 30 sur la route coté sud pour éviter l’insolation.
Fantastique vue plongeante sur ce petit paradis verdoyant perdu dans la pierraille environnante.

blog-17-6.jpg

On distingue au pied des immenses falaises les habitats Anasazis parfaitement intégrés,

blog17-5.jpg

La spectaculaire aiguille de Spider Rock ponctue la confluence des deux vallées du haut de ses 300m.

blog17-4.jpg

blog17-3.jpg

Nous avons beaucoup apprécié ce site un peu méconnu et mon regret est de ne pas être descendu dans cet espace resté hors du temps.

Nous plions bagages comme tous les jours pour rejoindre Mesa Verde à 250 km de là.

Comme chaque soir , nous remontons notre campement,cette fois dans un environnement verdoyant et calme au milieu des mules der

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s