Mormon? pourquoi pas!!!

38eme jour – vendredi 2 juillet

Etape  : Salt Lake City

 

Quel étonnement d’avoir chaud la nuit après tous ces jours passés sous la couverture de survie, mais on y gagne aussi les moustiques.
Annie n’a pas souffert du bruit de la route ( au moins un avantage).
La réserve naturelle nous déçoit, peu d’oiseaux visibles sauf quelques Yellow-headed Blackbirds et beaucoup de roseaux, on se rabat sur les dragonflys (libellules )

blog38-1.jpg

Nous avons pris du retard à Grand Téton et la ville n’est pas notre tasse de thé, nous traversons Salt Lake City pour accéder directement à This is The Place Héritage Park, un village reconstitué à l’emplacement supposé où Brigham Young, prophète de LDS Church (les Mormons)s’arrêta en 1847.

blog38-7.jpg

Ce musée vivant où dans chaque maison, boutique, banque et école, des jeunes gens et de charmantes jeunes filles effectuent les taches journalières.

blog38-9.jpg

blog38-8.jpg

C’est étonnant de modernité pour l’époque, certains villages, chez nous, en 1950 en étaient à peine à ce stade .
C’est vraiment très réaliste et leur mode de vie parait idyllique surtout que la polygamie a encore court semble- il !!!(rêve toujours JP)

blog38-6.jpg

Bien sur , personne ne parle Français mais tous font des efforts pour nous faciliter la visite et peut être nous convertir  !!!

Le grand monument à l’ entrée et les sculptures alentour, très émouvants et réalistes, rendent hommages aux pères fondateurs et à ces pionniers persécutés pour leur foi.

blog38-2.jpg

On ne manque pas de prendre un bain de pied dans le Great Salt Lake,
mais l’expérience n’est pas très agréable, il faut longuement marcher sur une plage de sel grisâtre puis avancer à perte de vue pour avoir de l’eau au genou ( sale et graisseuse, sensation causée par la salinité ); au loin, on aperçoit l’ile d’Antelope.

1353_DxO_raw_.jpg

Pour sortir, surprise la barrière du parking est fermée au cadenas, mais nous ne sommes pas seul et au bout d’un très long moment, un commerçant nous délivre au grand soulagement d’Annie, mais referme juste derrière nous en emprisonnant les retardataires.

Nous repartons au sud en direction de Capitol Reef pour trouver un camping pour la nuit .
Vive le GPS, au bout de deux indications complètement erronées où il nous promène entre lotissements et no -man’s lands glauques, le temps passe et à 19h30 toujours aucun repère.
Soudain, une pancarte «  campground  » nous rend espoir. Une piste de plus en plus caillouteuse grimpe dans la montagne sur environ 5 km, des tentes disséminées dans les taillis apparaissent, les endroits plats sont quasi inexistants, c’est un camping primitiv, sans eau ni toilettes.

blog38-10.jpg

La fatigue aidant , je trouve un tas de qualités à ce coin sauvage malgré la mine déconfite d’Annie; On y est, on y reste, de toute façon il est 21h30 et il est trop tard pour aller à l’hôtel.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s