Las Vegas, enfer du jeu

47eme jour : dimanche 11 juillet

Etape  : Las Vegas

Il a un peu plu cette nuit, c’est parfait; depuis 1 mois et demi que nous vadrouillons, nous n’avons eu qu’un trajet sous la pluie et jamais durant une balade ou randonnée.

Partons pour Las Vegas, incontournable malgré mon aversion pour les villes. Le désert environnant, parsemé de yuccas et de cactus semble très inhospitalier..

blog47-2.jpg

Nous décidons de manger au bord du Lake Mead; La chaleur est telle ( 115°f) que le voyant rouge signale une surchauffe .

Que faire au bord de cette petite route? Mon expérience avec ma vieille Range Rover en montagne me dit de couper la clim  !!!
Pauvre Annie, il y a longtemps qu’elle avait oublié les soucis, ça lui manquait.
Demi tour pour retrouver l’autoroute d’où on pourra se faire dépanner plus facilement et rouler doucement toutes glaces ouvertes .
Mais le remède, bon pour la voiture est terrible pour les passagers, nous sommes en train de cuire. Enfin le voyant s’ éteint et nous atteignons Las Vegas .
Il ne fait «  plus que  »   110°. Notre GPS nous pose directement à notre hôtel  : le Circus Circus, réservé à l’ avance pour 33 dollars ( le prix du camping avant hier).

blog47-3.jpg

Cet hôtel paraît il un peu ringard comporte, je crois, 3700 chambres et pour ma part est parfait, la chambre fait la surface de ma salle de séjour, la clim, la douche et le frigo fonctionnent. Après une sieste bien méritée, nous partons en expédition dans le labyrinthe des boutiques, machines à sous bruyantes et self-services malodorants. ( pas beaucoup plus que la foule de joueurs excités .)

Pas mal d’enfants trainent dans cet antre où soit disant ils n’ont pas le droit de regarder jouer (c’est très hypocrite car ils ont les mêmes jeux, mais avec des jetons)
Pour moi, qui n’avais jamais mis les pieds dans un casino,(mon père était croupier) l’expérience me laisse dubitatif .

blog47-4.jpg

Pour ne pas mourir bête, je mise 20 dollars à la roulette et Annie autant aux machine à sous et 10 mn plus tard nous nous retrouvons plumés mais enrichis de cette vision de l’humanité à ne pas prendre pour exemple (vive le désert).

Le spectacle de cirque intégré au casino nous sort de cette atmosphère qui me rend claustrophobe.

Et puis, il ne faut pas avoir honte de dormir dans un endroit frais; Ce soir tant pis pour la nature!!!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s