Half Moon Bey, l’épilogue approche

59 eme jour – vendredi 23 juillet

Jour de repos

Nous revenons au camping de Half Moon Bey, bien placé pour confirmer notre billet à l’ aéroport demain .
Nous y retrouvons une place sans problème et après une grosse sieste à l’abri du vent, nous partons pour une longue randonnée sur l’immense plage immaculée.

blog59-1.jpg

Au bout d’ un quart d’heure de marche , nous sommes pratiquement seuls , sauf quelques sportifs et un ou deux couples épris de solitude comme nous.

blog59-2.jpg

C’est saouls de vent, de soleil revenu et du bruit du ressac que nous disons adieu à cette côte Pacifique et à tous ses contrastes, soufflant le vent chaud et le froid brouillard, le fracas des vagues et le silence de la forêt, la misère cachée des ramasseurs de fruits et la richesse discrète de 17-Mile Drive .
Et puis quel bonheur de découvrir cette faune et cette flore merveilleuses passant du petit phoque confiant aux yeux de biche au séquoia géant de 90 mètres de haut, vestige des forêts primaires qui couvraient ces contrées.
Rentrés au camp, nous songeons au retour devant les flammes du feu de bois qui nous rappelle notre cheminée  .

blog59-4.jpg

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s