En Goguette dans le port de San Francisco,

60 ème jour – samedi 24 juillet

Etape  : San Francisco

 

Cette nuit à 2h du matin, petit drame: la bouillotte de Madame s’est ouverte dans le duvet, on fait mieux comme réveil.
Au matin, nous plions bagages pour de bon et distribuons nos affaires non rapatriables  .
Le précieux GPS nous tire à l’aéroport pour confirmer nos billets: Départ lundi 26 juillet à 13 h 58.
Nous cherchons la consigne pour y laisser nos valises jusqu’au départ:120 dollars pour nos trois valises, c’est de l’arnaque !!! mais la tranquillité n’a pas de prix.
Puis, promenade en ville pour tester mes capacités de démarrage en côte (les pentes sont tellement impressionnantes que, au stop, on ne voit pas la voie transversale), merci la boite auto.( Qui n’a pas vu les courses poursuites au cinéma dans les rues de San Francisco)

blog60-1.jpg

Nous prenons la direction du port où mon amour des voiliers me pousse au San Francisco Maritime National Historical Park.

Un miracle, on dégotte une place non payante dans une ruelle mal famée remplie de poubelles surveillée par de sévères pélicans à quelques mètres de Hyde Street Pier.

blog60-3.jpg

Annie retrouve un vieux copain et lui serre la pince.

blog60-7.jpg

Suit la visite extrêmement instructive d’une Goélette de 3 mats, ( le Balcluta construit en 1886) vestige de l’immense flotte de l’époque de la marine à voile, prêt à prendre la mer pour l’Alaska avec voiles et cargaison.

blog60-5.jpg

Il ne manque au ferry, chargé de voitures d’époque que ses 2500 passagers.

blog60-4.jpg

Mon coup de coeur va à l’Hercule, remorqueur de haute mer, monstre de puissance autour d’un énorme moteur; il partirait au quart de tour si on lui demandait.

blog60-6.jpg

La vue du pont du Balcluta sur San Francisco suffirait à en justifier la visite.

blog60-8.jpg

De même, on est très proche d’Alcatraz ( raté, il faut réserver la visite ) très photogénique.

blog60-10.jpg

Touche historique: des goélettes au gréement aurique croisent toutes voiles dehors dans la baie ensoleillée .

blog60-12.jpg

Un peu de lèche-vitrine nous confirme que l’on trouve les mêmes “ made in china”  partout dans le monde.(et ici encore plus si possible)

blog60-13.jpg

Je suis indécrottable, aussi belle que soit SF, les villes ne m’attirent pas, dommage pour Annie qui aurait bien été à la découverte des merveilles dont les guides font l’éloge.
Nous réintégrons l’ Adante hôtel réservé à l’avance, vieillot mais bien placé et propre pour une nuit sans charme.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s